juillet_005juillet_025

   Un bouquet spontané dans une petite main, à la fin d'un café, à l'atelier, puis des séances magiques de peinture d'escargots (vides...!) une fête d'école sous un soleil de plomb.

  Une tête qui tourne comme une cocotte minute en faisant des allers/retours entre ça et ça?!?....une espèce de ras-le-bol qui monte, qui monte, qui monte.... et puis enfin ça:

               juillet_050 juillet_037

  Une petite semaine raccourcie à regarder de très loin, mais alors vraiment loin, hein! le méli-mélo de l'atelier, pour se rendre compte que: non, vraiment, je faisais des noeuds, et que la solution c'était de faire du "grand", relativement, mais plus grand que ce que je bidouillais.

Et alors la, ça va vraiment mieux!

Retour réjoui de celle qui sais où elle va...jusqu'à ce que la matière me rappelle que c'est elle qui décide, et que que je n'ai qu'à apprendre ,de toute façon, à l'utiliser selon son bon vouloir.

*Défi relevé avec plaisir d'échafauder de nouveaux mondes aériens et improbables, comme des mirages oniriques.

**Satisfaction d'une finalité qui colle à l'imaginaire.

***une nouvelle dimension s'installe dans mon atelier.